AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (astrid) ☆ cuz darling I'm a nightmare dressed like a day dream

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité

Dim 27 Déc - 3:04

Astrid Rose Sjölander






identité

Nom : Astrid, la force divine venue de Suède. Rose, ou Rosey pour les intimes, le côté romantique inavoué de sa mère et prénom qu’elle utilise pourtant dans sa carrière de mannequin. Sjölander, nom typiquement suédois.

Date de naissance : 21 février 1994, 22 ans.

Lieu de naissance : Las Vegas, Nevada. Accident de parcours si vous voulez son avis. Effectivement, son père est un suédois de pure souche originaire de Stockholm, et sa mère est dominicaine et brésilienne et n’était venue aux Etats-Unis que pour rendre visite à son frère. Il faut croire que la naissance de leur fille a été l’élément déclencheur pour que le couple s’installe définitivement aux Etats-Unis, dans la belle ville de New York.

Profession :  La belle a commencé une carrière de mannequin à treize ans à peine. Puis en parallèle, elle a réussi de brillantes études de droit et de philosophie à Harvard qu’elle a fini à dix-huit ans – une mémoire eidétique et un QI de 187 ont certains avantages – mais il semblerait que ce soit compliqué pour une gamine de son âge d’entamer une carrière d’avocate, une question de crédibilité à ce qu’il parait. M'enfin c'était avant de tomber sur le parfait employeur, merci daddy Wzyciski. Elle s’est également reportée sur les relations publiques un certain temps histoire que ses relations avec la jet set lui soit utile. Mannequin, DJ expérimentale, égérie, avocate de plusieurs grandes marques et d’une boîte de nuit newyorkaise, elle cumule les activités.

Orientation sexuelle : Astrid aime les belles blondes, Rosey a un faible pour les bruns bien bâtis. Disons plus simplement qu'elle est bisexuelle bien qu'elle n'aime point les étiquettes.

Situation amoureuse : en couple depuis presque deux ans, mais c’est loin d’être la divine et parfaite idylle entre elles.
caractère

brillante est clairement le mot qui lui colle au coeur et elle ne manquera pas de le rappeler au monde entier; arrogante et très sûre d'elle; altruiste, du moins ça lui arrive; ambitieuse; ouverte; enchanteresse; provocante; exigeante; self-centered; jalouse.


autres choses à savoir

Astrid est une fille perfectionniste qui prend sa carrière au sérieux. Et si le droit semble l’exclure en partie pour l’instant, ça ne l’empêche pas de suivre l’actualité juridique tous les jours, que ce soit aux Etats-Unis, en Europe ou en Asie. Elle connait d’ailleurs  le code civil dominicain par cœur, ainsi que la Constitution américaine. + Sa mémoire eidétique lui a rendu de nombreux services lui permettant de cultiver son immense culture générale. Elle pourra vous parlez de presque tout avec le sérieux d’une diplomate si besoin. Elle parle d’ailleurs un bon nombre de langues et adore s’en vanter. + Son côté mannequin fait qu’elle est très exigeante avec elle-même en ce qui concerne son alimentation, ce qui lui donne un côté obsessionnel. Mais bon à côté, elle a créé sa propre marque de cookies bio et elle reverse les fonds à une association qui lutte pour les droits des habitants des favelas au Brésil, pour les faire vivre dans des conditions plus décentes. + La belle déteste être à la traîne sur les dernières tendances et passe un temps fou pour connaître tout avant tout le monde. + Elle possède une tortue, ce qui est plutôt pratique lorsqu’elle a un surplus de salade dans son assiette. + C’est une mordue de littérature. De Hugo à Dickens, en passant par Steinbeck, la belle a une bibliothèque monstre. D’ailleurs petite elle passait son temps à rejouer les scènes de ses bouquins préférés, prenant son frère et sa sœur pour acolytes si besoin.+ Elle lit bien au moins un livre par semaine. + Elle fait du yoga trois fois par semaine, un peu de basketball et de la natation autant de fois qu’elle peut. + Partez du principe qu’elle a toujours raison, parce que de son point de vue, elle n’a de toute façon jamais tort. + Il semblerait qu'elle ait quelques problèmes de pyromanie sans conséquence, disons qu'elle est attirée par la beauté du feu et garde toujours un briquet sur elle bien qu'elle ne fume pas. Un vrai volcan. + La demoiselle est bouddhiste depuis l'âge de quatorze ans, elle a un profond respect pour Bouddha que voulez-vous. Il semblerait néanmoins qu'elle ait du mal à respecter l'etendue de sa philosophie mais elle fait comme si de rien n'était. + Jouer aux échecs est ce qui la détend le mieux, elle a même participé à quelques compétitions mais  a vite arrêté par manque de temps.

liens recherchés

Bon bah, là, tu mets ce que tu veux, en fait. Des idées de liens ça peut être sympa pour ceux qui passent par ici et cherchent à faire partie des tiens, hein.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Dim 27 Déc - 3:04




I'll swallow your vagina

Kershaw, Ivy - girlfriend, pain in the ass
Astrid, c'est la beauté nordique, le volcan d'Amérique latine, la fille qui a jeté son dévolu sur Ivy sans lui laisser vraiment le choix alors qu'elles vivaient toutes les deux à New York. Mais Astrid, c'est aussi une chieuse accomplie qui sans même le savoir expose sa perfection aux yeux de la blonde en s'en vantant sans aucune gêne. Car oui, en plus d'avoir une beauté atypique issue d'un mélange ethnique bien rare immortalisée par une carrière de mannequinat, la jeune fille est dotée d'une mémoire eidétique et sort tout juste diplômée d'Harvard avec les honneurs et sans difficulté. C'est une miss "je sais tout et je compte bien montrer aux autres qu'ils ont tort et qu'ils sont indignes de moi", et elle en est fière. En d'autres termes, c'est la fille qui réussit tout ce qu'elle entreprend et qui adore l'afficher. Et Ivy a beau l'aimer, son comportement devient usant. Surtout qu'Astrid est facilement jalouse et qu'elle commence à en avoir marre de voir traîner Ariadna sur son canapé ou de voir que sa copine est plus intéressée par sa cousine que par elle. Et Astrid est loin d'être patiente. Si les disputes, bien que parfois violentes, ont pour l'instant toujours été étouffées par une séance de réconciliation sous la couette, impossible de dire pour combien de temps ça perdurera...

Sjölander, Alison - sister, supermodel of the world
Astrid, c'est la petite perle d'Alison, sa préférée, son tout. Elles ont beau avoir cinq ans de différence et être radicalement différentes sur bien des points, les deux sœurs ont toujours partagé une relation fusionnelle. Astrid admire son aînée pour son intelligence sociale, sa spontanéité, son charme, sa liberté et son style; et Ali ne peut qu'être impressionnée par l'étendue du savoir de sa sœur, de sa confiance et de sa répartie, et c'est d'ailleurs à elle qu'elle demande toujours conseils, sachant bien qu'Astrid saura toujours lui répondre dans la minute. Alison a toujours été un soutien indéniable pour Astrid, et c'est elle qui l'a aidée à surmonter ses déceptions de ne pas trouver de poste d'avocate après ses études à Harvard. Elle l'a ouverte à son monde, lui a filé ses relations, et a fait d'elle sa parfaite partenaire de jetsetteuse newyorkaise. Peu étonnant de dire qu'elles ont également fait un bref passage en tant que mannequins ensemble, qu'Astrid a par la suite continué seule. Et quand Alison a vu sa sœur quitté New York à reculons pour suivre sa copine sur la côte ouest, elle n'a pas pu s'empêcher de faire la moue même si elle était heureuse d'avoir de nouveau sa soeur dans la même ville qu'elle. Après tout, elle lui avait toujours dit de s'abstenir de se mettre dans une quelconque relation et de souffrir pour quelqu'un qui ne la mérite pas, et ce discours risque de continuer encore et toujours jusqu'à ce qu'Astrid se le mette dans le crâne une fois pour toute. Surtout qu'elle ne comprend pas pourquoi Astrid ne profite pas du fait qu'un mec aussi riche et célèbre (Jason, scénario) court après elle. Puis Astrid ayant renoué avec sa passion première pour le droit une fois dans la cité des anges, Alison est quelque peu déçue de voir sa sœur s'éloigner du chemin des relations publiques même si le mannequinat et les platines de DJ font toujours partie de la vie d'Astrid. Mais encore une fois Alison ne dit rien, se contentant de gérer la carrière de mannequin de sa sœur et de l'aider comme elle l'a toujours fait. Puis Astrid finira pas comprendre d'elle-même que son aînée a toujours eu raison sur la question et qu'elle a juste besoin de se laisser aller et de profiter de la vie.

Jaskolski, Katya - hey kitty girl
A force de les voir traîner au Palace, Katya a remarqué Astrid et Alan et a réussi à sympathiser avec eux jusqu’à devenir leur barmaid attitrée, pour le plus grand plaisir d’Astrid. Car clairement, la belle Katya est bien dans les goûts de la suédoise qui ne se cache pas pour flirter avec elle malgré qu’elle soit déjà casée. Et ce n’est pas pour déplaire à Katya qui a fini par rentrer dans son jeu. Et en dehors du flirt, il est bien difficile de passer à côté de l’immensité de la culture d’Astrid qui aime toujours rappeler qu’elle possède une mémoire eidétique et un QI de 187. Alors lorsqu’elles ne passent pas leur temps à se plaindre et à critiquer les autres - eh parce que ça reste le meilleur des passe-temps - Katya réussit à parler sérieusement à la jeune femme qui apprécie sincèrement l’intelligence de l’ukrainienne. Comme quoi, les gens du Palace peuvent sortir d’Harvard et être cultivés. Et qui sait, Astrid pourrait peut-être l’aider à trouver le travail qu’elle veut. Le seul bémol qui vient se mettre au travers de leur amitié est la récente relation qui lie Astrid à Jason. Car si elle ne dit rien et tait ce qui s'est passé entre eux, elle ne peut s'empêcher d'être déstabilisée par leur rapprochement...

Noriega, Alaska - touch my updo, I'll cut you
S'il fallait trouver la Némésis d'Alaska, Astrid remporterait la place sans la moindre compétition. Les deux jeunes femmes ne s'aiment pas, et même pas besoin d'essayer de les faire s'entendre, ça ne marchera pas. Quand c'est nécessaire, devant des caméras ou des appareils photos, elles font semblants de s'entendre avec quelques faux sourires, mais dès qu'on tourne le dos elle se dévisagent et arrêtent de tolérer la présence de l'autre. Remarques désobligeantes, regards agacés et commentaires mesquins, c'est tout ce qui les unie. L'une comme l'autre ne peuvent pas se supporter, parce qu'elles sont toutes les deux trop similaires en trop de points et c'est tout simplement inacceptable. Plus qu'une inimitié, c'est une rivalité et presque une compétition qui s'est installée entre les deux, comme pour voir qui sera la meilleure des deux dans absolument tout.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Dim 27 Déc - 3:04




The dicks are gonna blow

Wzyciski, Alan - best bitchy friend
description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien

Sjölander, Anderson - wassup bro
En tant que benjamine et génie de la famille, Astrid a pu subir de la part de son frère toutes les moqueries du monde même si elle lui faisait ses devoirs. Parce que forcément, avec six ans de différence d'âge, Anderson pouvait se permettre d'embêter sa petite soeur en lui disant que ce n'était pas parce qu'elle était intelligente qu'elle était meilleure que tout le monde. En d'autres termes: ils ont une relation fraternelle au possible et passent la plupart du temps à se chamailler. Et le jeune homme prend encore à coeur son rôle de grand frère auprès d'Astrid et n'hésite pas à lui dire lorsqu'elle prend la grosse la tête ou qu'elle dérape, chose qui arrive régulièrement souvent. Mais au final, ils sont toujours là l'un pour l'autre peu importe les insultes qu'ils sont capables de se jeter à la figure, et Astrid est venue le sortir de sales affaires avec les médias en gérant tout le côté juridique de sa carrière. Leur relation a néanmoins pris un coup lorsqu'Astrid lui a avoué être bisexuelle et sortir avec une fille, Ivy. Parce que sur le coup, il n'a pas tellement compris et a été très maladroit dans sa réaction en faisait transparaitre de la biphobie alors qu'il n'a aucun problème avec ça. Et forcément, Astrid l'a mal pris et s'est pas mal éloigné de son frère même si elle continue malgré tout à s'occuper de ses affaires juridiques. C'est d'ailleurs avec la révélation de la jeune femme qu'Anderson a réalisé qu'il pouvait avoir des tendances bicurious/voire bi et qu'il n'était pas très intelligent dans la manière dont il a réagi. Alors il essaie de se faire pardonner auprès d'Astrid, chose qui n'est au final pas bien compliqué à faire, surtout s'il lui avoue ses tendances bi également. Mais en attendant, il accepte de faire tout et n'importe quoi avec elle, que ce soit mannequinat, shopping, ou sortie dans le club gay de Los Angeles pour la voir sur les platines. Et il n'y a pas de doute, toute cette dévotion auprès de sa petite soeur va finir par lui coûter sa réputation.

Petruschin, Jason - gimme love
Les deux se sont rencontrés complètement par hasard au Love Palace par l'intermédiaire de Katya qui les a présentés par contrainte lorsqu'il s'est pointé devant elles. Bien sûr, Astrid savait à qui elle avait affaire mais ça ne l'a pas empêché d'être aussi arrogante qu'à l'accoutumée en avançant qu'elle n'était pas le moins du monde déstabilisée par sa présence, au contraire. Et elle était sincère. Alors forcément, Jason a été intrigué par cette fille à la confiance inébranlable et à l'égo aussi développé que le sien. Et à force de lui parler et de recevoir toute l'étendue de son intelligence - car Astrid ne manque jamais une occasion de dire qu'elle possède une mémoire eidétique et un QI de 187 - et de sa beauté entretenue par sa carrière de mannequin et de sa volonté de devenir Miss Univers, Jason a fini par tomber sous son charme. Mieux, il a vu en elle sa nouvelle muse, sa nouvelle quête d'inspiration, la source d'énergie dont il a besoin pour relancer sa carrière. Sans oublier le fait que la soeur d'Astrid pèse dans le milieu en tant qu'agent artistique et qu'il savait pertinemment que se rapprocher de la suédoise ne pouvait que lui être bénéfique pour le jour où il se décidera à lancer une carrière solo. Alors les deux se tournent autour sans jamais passer le pas, Astrid étant encore en couple avec Ivy. Mais il voit bien que ce n'est plus qu'une question de temps pour qu'elle cède et le jeu de la séduction bat constamment son plein dès qu'ils se croisent. Et ce qui est sûr, c'est que Jason a besoin d'elle et qu'il n'a pas le moins du monde envie de la partager avec une fille qui ne prend pas le temps de chérir les moments passés avec une demoiselle aussi explosive et unique qu'Astrid. Alors il essaie tant bien que mal à faire peser la balance de son côté - notamment en lui payant une bonne partie de sa villa à Bel Air - et en multipliant les attentions. Et il faut bien l'avouer, Astrid commence à être à court d'argument pour repousser ses avances, et elle se laisserait bien tenter par l'aventure...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Jeu 12 Mai - 10:23

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Jeu 12 Mai - 11:08

Je t'écoute
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Jeu 12 Mai - 18:50

J'ai pas vraiment d'idée mais comme on est toutes les deux dans le show, je me dis qu'on aurait pu se rencontrer dans une soirée regroupant toutes sortes de genres différents.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Sam 21 Mai - 21:30

Au final Astrid fait juste un peu le DJ de temps à autre et principalement au Love Palace, un club queer très reconnu aimé de toute la communauté LGBTQ+ et dominé par les drag queens. Et elle est aussi mannequin et beauty queen, mais sinon c'est tout ce qu'elle fait dans le show, elle est quand même plus avocate de profession principale (comment ça elle multiplie les activités sans aucun complexe Arrow).
Enfin du coup si Milan aurait pu se rendre au Love Palace, que ce soit pour son travail de danseuse ou comme simple cliente, elles auraient pu se connaitre là-bas. A savoir qu'Astrid c'est une fille assez détestable, égocentrique, narcissique, qui se met en valeur sans aucune gêne en prouvant aux autres qu'ils ne sont rien d'autre que des sous-merdes tout simplement parce qu'ils n'ont ni son physique ni son intelligence. Du coup elles auraient pu se voir en backstage limite et commencer du cat fight, .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 
(astrid) ☆ cuz darling I'm a nightmare dressed like a day dream
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nightmare in the Dark (mvs)
» The pluto en nightmare=invasion UAC en nightmare ?(impossibl
» [SKULLTAG] nightmare maze 2
» [DooM II]Alone in the nightmare
» Gabriella: The Iron nightmare, par Turbo_Egg_Salad

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WTFH :: archives :: Don't you remember? :: Fiches de présentation et fiches de liens-
Sauter vers: