AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (M) • JOSH HUTCHERSON - So many ways to hurt a man

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Alan R. Wzyciski
He's all juiced up, he is a "top"
He's a mean gay.
Messages : 131

Date d'inscription : 08/12/2015

Âge : 23 ans

Emploi : Third Year screenwriting class at NYFA, RHPS Stage Actor at The Nuart, occasional Model. Bad Bitch. Professional Faggot.

Voir le profil de l'utilisateur

Dim 27 Déc - 2:51


Sawyer K. Peterson




identité

NOM : Sawyer Kane Peterson
date de naissance : Le 23 novembre 1992, 23 ans
Lieu de naissance : Manhattan, New York City.
PROFESSION : Étudiant en Cinéma, la mise en scène, la réalisation, tout ça tout ça. Il est dans la technique, ça l'intéresse plus que tout le reste.
ORIENTATION SEXUELLE : Bisexuel qui ne s'assume pas, il fait tout pour encore faire croire qu'il est hétérosexuel.
SITUATION AMOUREUSE : En "couple" avec sa meilleure amie, parce qu'il faut maintenir les apparences. Parce qu'il faut qu'il continue de se persuader qu'il est pas une "tante" comme dirait son père.

Caractère et autre

bagarreur + froid + têtu + renfermé + surprotecteur + peureux + impulsif + téméraire + impatient + agressif + arrogant + confiant + égocentrique + obsessif + déterminé + passionné + envieux

histoire


+ Fils d’une mère au foyer et d’un père texan vendeur d’armes, il a été élevé dans le bon vieux cliché réactionnaire et conservateur du Christianisme venu de papa.

+ Son père, raciste et violent a été un sacré modèle d’intimidation. Il n’a jamais osé suivre ses propres rêves, juste pour que son père reste fier de lui, et ne lui casse pas la figure comme il avait l'habitude de parfois le faire à sa mère.

+ Avant le lycée, c’était le genre de gosse pas franchement intégré peu importe où il allait. Lui, voulait faire des études d'art, mais après s'être fait cassé la gueule l'été d'avant sa rentrée au lycée, il a obéit au père et s'est consacré au sport. Il ne pouvait pas dire non, sinon il risquait de se faire tabasser une nouvelle fois, et cette fois beaucoup plus que parce qu'il avait juste dit qu'il voulait prendre des cours d'art.

+ Il n’a jamais vraiment connu Alan, ils se sont mutuellement découverts dans des toilettes sous la pression de leurs hormones respectives, mais à part ça, ni l’un ni l’autre ne se parlaient vraiment avant ça. Il avait juste une étrange envie de tester ça, peut-être juste pour décevoir son père, le blesser d’une façon ou d’une autre. En tout cas c’est allé très vite.

+ Même s’il était heureux de faire chier son paternel avec ça, parce que les rumeurs vont vite. Il a très vite regretté, parce qu’il a littéralement été conditionné par son père à détester ce genre de choses, mais aussi parce qu’il anticipait une dérouillée monumentale si jamais on apprenait que c'était lui qui avait été le passif dans l'histoire. Au lieu de ça, ce fut encore pire, il se retrouva menacé à bout portant, un flingue collé contre le front, forcé de parler et d'admettre qu'il n'était pas « une putain de tafiole » et que s'il l'était, son père allait lui-même l'envoyer brûler en Enfer d'une balle dans la cervelle. Il a réussi à le convaincre que ce qu'on disait n'était pas vrai, mais comme avertissement et comme mise en garde, son père lui cassa le nez d'un coup de crosse.

+ Son meilleur ami, qu'il savait homosexuel depuis toujours s'est suicidé sans aucune raison un an, jour pour jour, après que lui et Alan se soient mis en couple, il n'a jamais su pourquoi et ignore qu'Alan n'en savait rien non plus, depuis lors il le blâme encore d'avoir tué Alex. Comme si tout était de sa faute, parce qu'il est incapable de comprendre pourquoi et qu'il lui fallait un bouc émissaire pour se sentir mieux.  

+ Il déteste sa mère encore plus que son père, parce qu’elle ne l’a jamais défendu. Elle s'est même ralliée du côté de son père après qu'il lui ait cassé le nez, en disant que s'il n'avait pas traîné avec « cette autre tarlouze d'Alex » les gens ne diraient pas ça, et qu'il était bien chanceux qu'elle n'ait jamais rien dit à son père au sujet de son meilleur ami. Elle avait même dit, plus tard, que c'était une bonne chose qu'il se soit suicidé, et qu'Alan aurait dû faire la même chose.

+ Alors, pour faire taire toutes les rumeurs à son sujet qui continuaient de polluer le lycée, il s’est mis à sortir avec une autre fille populaire, une cheerleader. Ils sont restés ensembles jusqu’à la fin de leurs années au lycée et étaient supposés vivre ensembles à la Fac, si bien que tout le monde avait oublié ces histoires d’homosexualité.

+ Et puis, alors qu'il devait partir pour l'université avec cette même fille, il a fugué en volant la voiture de son père, allant le plus loin possible, vagabondant entre les états jusqu'à ce qu'il arrive à Los Angeles, là où vivait la seule personne de sa famille qu'il avait jamais aimé, une tante. Elle s'occupa de tout pour lui et se débrouilla pour réussir à le faire suivre ses vraies ambitions et l'inscrivit à l'USC. Aussi parce qu'il avait aperçu Alan s'y rendre à plusieurs reprises, de loin.


liens

Alan R. Wzyciski - (love?) of my life.
Alan et Sawyer, ça remonte jusqu'au lycée. Ils ne s'étaient jamais connu auparavant puisqu'Alan avait grandit à Brooklyn et Sawyer à Manhattan, et même lorsqu'ils arrivèrent dans le même lycée de Manhattan tous les deux, ils continuèrent à ne pas se connaître ; du moins pour un temps, où par miracle, ils se retrouvèrent à attendre dans un couloir qu'un psychologue les reçoive l'un après l'autre. Au final ça n'arriva pas, puisque pris d'un élan de curiosité sans doute assez malsaine Sawyer l'invita à le suivre ailleurs, et Alan le fit sans trop savoir pourquoi, et ils se dépucelèrent mutuellement. Sawyer ne lui adressa plus jamais la parole ensuite, à la fois convaincu qu'il n'avait pas dû faire ça et convaincu que si on le voyait traîner avec Alan, on assumerait qu'il était lui aussi de ce bord-là. Avec le suicide d'Alex, devenu entre-temps le petit-ami d'Alan, Sawyer se mis à haïr Alan, il le tenait responsable de la mort de son meilleur ami. Et quand Alan disparu du jour au lendemain pour ne plus jamais remettre les pieds à New York, Sawyer lui en voulu encore plus, parce qu'il se sentait non seulement seul, mais abandonné par la même occasion. Mais malgré tout, le souvenir de son désir brûlant pour Alan continue de le hanter et il ne sait même plus quoi penser, parce qu'il a aimé ça, il a aimé Alan. Il l'aime peut-être toujours, il n'en sait rien. Il veut le revoir, il veut comprendre ce qu'il ressent pour lui.

Charlie B. Taylor - We've never met, but I hate you.
Quand bien même ils ne se connaissent pas à proprement parlé, la haine viscérale que Sawyer voue à Charlie pourrait presque convaincre quelqu'un qui ne les connait pas qu'ils sont ennemis jurés, ou bien que Charlie est un immonde salopard. Parce qu'évidemment, Sawyer est du genre à déformer la vérité et s'il n'était pas aussi honteux de ses attirances, il irait même jusqu'à répandre partout autour de lui et à qui veut l'entendre que Charlie lui a volé l'homme qu'il aimait. Heureusement, ça n'est pas le cas, et il se contente juste de le détester plus que tout parce qu'il le prive de la possibilité de mieux se comprendre en étant plus proche d'Alan.

Tyra A. Vermeer - Best friend, worst girlfriend.
Sawyer et elle ont beaucoup de points en commun, et ils s'entendent à merveille. Mais avec tout ce qu'il se passe dans la vie du garçon, c'est difficile de se sentir bien ou même de supporter ce qu'on pourrait ressentir pour d'autres personnes. Et justement parce qu'il avait du mal à assumer publiquement ce qu'il ressentait, il a fini par proposer quelque chose à Tyra. L'idée était de faire comme s'ils étaient en couple pour les aider à se dire qu'ils étaient normaux, et qu'ils n'avaient aucun problème au niveau de leur sexualité ; l'idée quelque peu gênante pour la jeune femme fut quand même adoptée et ils commencèrent à agir comme s'ils s'aimaient. Mais avec le temps qui passe, même si ça aidait en quelque sorte Sawyer à mieux s'accepter, c'est devenu de moins en moins agréable. Difficile à supporter, le faux-couple bat de l'aile.

Candace Nom - Work-best friend
Au début Candace connaissait vaguement Sawyer, ils se sont croisés de temps en temps et ont parfois discutés un peu, parce qu'il avait parfois l'habitude de venir assister à certaines des pièces de théâtre dans lesquelles elle jouait, parce qu'il était abonné à sa chaîne YouTube et trouvait qu'elle méritait qu'il se déplace pour les spectacles qu'elle n'arrêtait pas de promouvoir dans ses vidéos. Et il a bien eu raison, parce qu'elle est incroyable. Au final, à force de souvent lui parler après les pièces, ils ont fini par faire un peu plus connaissance autour d'un café et sont même devenus amis, Sawyer l'aide même à filmer pour sa chaîne YouTube maintenant, puisqu'il a un talent naturel dans la réalisation. Et de cette complicité, certaines confidences ont été faîtes et au fil du temps, Candy a fini par deviner qu'il cachait quelque chose, qu'il n'était pas honnête avec lui-même. Mais elle n'a toujours pas réussi à mettre la main dessus ni à le faire parler. Et c'est loin d'être son genre d'insister, c'est beaucoup trop de travail, alors ça restera le problème de Sawyer et pas le sien, tant pis pour lui.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alan R. Wzyciski
He's all juiced up, he is a "top"
He's a mean gay.
Messages : 131

Date d'inscription : 08/12/2015

Âge : 23 ans

Emploi : Third Year screenwriting class at NYFA, RHPS Stage Actor at The Nuart, occasional Model. Bad Bitch. Professional Faggot.

Voir le profil de l'utilisateur

Dim 27 Déc - 2:51




exigences


Coucou  
Ce coco au départ, il était juste une petite anecdote dans l'histoire d'Alan, mais vu que je l'ai bien aimé dans ma présentation et dans l’idée que je me faisais de lui sans le décrire complètement et tout raconter sur lui, je trouvais ça dommage qu'il soit juste un minuscule petit détail, alors yay sharing is caring. So here we gooo

NOM & PRENOM • Pour des raisons évidentes, Sawyer Kane Peterson c'est fixe et c'est pas négociable, sauf peut-être le deuxième prénom, même si ça reste assez in character et cohérent qu'il porte le nom d'un personnage de la Bible vu son éducation et ses parents

AVATAR • Honnêtement, je doute que je laisserai un autre avatar que Josh Hutcherson pour être Sawyer. Parce que c'est comme ça que je l'ai toujours imaginé et qu'il colle parfaitement à l'idée de Sawyer que je me suis fait et que j'aime du love forever. So yeah, l'avatar est très très très très, très, difficilement négociable.

EN RP • Alors, il se passera des choses, et avant que vous vous emballiez, je vous le dis tout de suite, ce n'est pas un lien love. C'est beaucoup plus compliqué et développé, et complexe, que ça. Alan et Sawyer s'aiment/se sont aimés, ça c'est une valeur sûre. Mais Alan ne finira pas par abandonner Charlie pour lui dès qu'ils se retrouveront, et même probablement jamais à moins qu'on en ait discuté avec Charlie, et qu'on ait tous les deux décidés que ça pourrait donner une piste intéressante en RP dans un futur lointain. En revanche, parce qu'il y a toute cette tension entre eux deux, et toute cette histoire de responsabilité dans la mort d'Alex, il se peut qu'Alan ou Sawyer fasse quelque chose de regrettable mais qui apaiserait un peu la tension sexuelle et émotionnelle entre eux. Dans tous les cas, ça ne sera jamais vraiment facile pour l'un comme pour l'autre.

ACTIVITÉ • Ça me gêne absolument pas d'avoir un partenaire de RP qui ne peut pas être là tous les jours ni RP tous les jours, même si j'avoue que c'est un sacré bon petit plus, mais ça me dérange pas. Tant que le partenaire est là et peut RP suffisamment et dans une longueur et une qualité à peu près similaire à la mienne, pour qu'on s'ennuie jamais m'voyez, ça sera tout bien. En général mes RP font entre 1100 et 2000 mots pour ceux qui m'inspirent le plus, mais ça m'arrive aussi de faire un peu plus court, disons juste que je suis plus à l'aise avec les grands pavés que les RP rapides.

Voilààààà.  

Revenir en haut Aller en bas
 
(M) • JOSH HUTCHERSON - So many ways to hurt a man
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (M² & F) Josh Hutcherson & Jeremy Allen White & Laura Slade Wiggins — Forum City, Los Angeles.
» Rewarding ways - payout 1$
» Worlds 2010
» Ingrid, est-ce que tu baise? :F
» [topic Officiel] Superbike

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WTFH :: hollywood stars thing :: Have you seen this fellow?-
Sauter vers: