AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (M) • DYLAN O'BRIEN - Leonardo Da Vinci would be jealous of me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Samuel C. Ferrera
I wanna make it clear so you retain it
My dick's a free spirit
Messages : 55

Date d'inscription : 27/12/2015

Âge : 24 ans.

Emploi : Lead Singer & Lead Guitar @ Penis Brutality. Worldwide known professional liar. Millionaire.

What about love : My heart belongs to you, my love is pure and true ; but my cock is community property.

Voir le profil de l'utilisateur

Dim 27 Déc - 2:49


Daniel W. Lynch




identité

NOM : Daniel Willam Lynch, surnommé aussi Dan, Danny et Mr Thunderfuck sur scène. Oui, vraiment.
date de naissance : 3 septembre 1992, 23 ans.
Lieu de naissance : Hollywood, Los Angeles California.
PROFESSION : Batteur de Penis Brutality, le groupe de rock parodique fondé par son meilleur ami, et ancien étudiant en arts dramatiques.
ORIENTATION SEXUELLE : Trop ouvertement bisexuel, à tel point qu'on a souvent juste l'impression qu'il drague tout ce qui a une bouche.
SITUATION AMOUREUSE : En couple avec l'ex Miss California 2010, la très belle Alaska Noriega

Caractère et autre

arrogant - têtu - téméraire - impatient - sarcastique - vulgaire - impulsif - ouvert d'esprit - dévoué - déterminé - radin - vénal - ambitieux - amusant - hyperactif - plaisantin - irresponsable - jaloux

histoire


+ Danny a eu une enfance véritablement parfaite, il avait tout ce qu'il voulait, il faisait presque ce qu'il voulait et n'a jamais eu de soucis à se faire à propos de quoi que ce soit. Sa jeunesse dorée en ferait rêver plus d'un, autant qu'elle en ferait enrager tout autant d'autres.

+ Être enfant unique ça lui plaisait, il n'aurait rien donné au monde pour avoir un petit frère ou une petite sœur, et forcément quand ses parents lui ont dit qu'ils allaient avoir un autre enfant bientôt, il fut terriblement mécontent et le détesta avant même qu'il naisse.

+ Mais quelques mois avant la naissance de Jaime, leur père se fit tuer après avoir tenté de résister à un type qui voulait lui voler son argent. Danny n'était pas venu à son enterrement, et n'a toujours pas été voir la tombe de son père, il s'est convaincu que c'était de sa faute. La raison de ça vous est totalement libre à décider 

+ Perdre son père à six ans, c'est quelque chose qui marque et c'est quelque chose qu'on garde en souvenir à tel point qu'on fini par transformer sa mémoire en de l'idolâtrie, alors forcément quand sa mère s'est remariée, Danny l'a très mal pris, persuadé pendant un temps qu'elle faisait ça parce qu'elle n'avait jamais aimé son père ou bien parce qu'elle comptait fonder une nouvelle famille qui ne serait pas comme eux, parce que toujours persuader d'être responsable de la mort de son père, Danny en arriva à penser qu'elle allait l'abandonner, lui et Jaime.

+ Et en grandissant, même s'il a arrêté de penser ça de sa mère il n'a toujours pas réussi à faire une place pour son beau-père dans son cœur, principalement parce qu'ils ne s'aiment pas et qu'il veut que Danny se trouve de véritables occupations plutôt que la musique, parce qu'il ne comprend pas l'intérêt qu'il a pour, parce qu'à ses yeux ça ne le mènera nulle part.

+ Que Jaime soit incroyablement proche de son beau-père l'agace affreusement, parce qu'il a l'impression de vivre ça comme une trahison, et ça explique sans doute pourquoi il a une relation compliquée de cette façon là avec lui.

+ Avant de rencontrer Alaska, Danny était un véritable coureur de jupons, ou de pantalons d'ailleurs, il enchainait les coups d'un soir, les pseudos petits-amis et petites-amies, il a même eu quelques sex-friends pendant un temps, mais Alaska est différente ; elle est parfaite pour lui, suffisamment autoritaire quand c'est nécessaire, et suffisamment douce quand il le faut. Elle le comprend et le complète sans doute autant que lui le fait pour elle. Il est persuadé qu'elle est son âme sœur.

+ Et pourtant, ça ne l'a pas empêché d'aller voir ailleurs quelques fois, la plupart du temps pour rien, sans doute parce qu'il était défoncé, ou ivre. Mais des fois, c'était plus sérieux, c'était de son propre chef. Deux fois, en vérité. La première avec Sammy, qui semblait un peu trop curieux à l'idée de se faire un autre homme et la seconde avec une Drag Queen du Love Palace, Lucas. Il n'a jamais parlé de ce que lui et Sammy avaient faits, et Sammy non plus, et il compte bien garder ça secret même s'il ne se prive pas pour lancer quelques pics et quelques plaisanteries de mauvais goût à chaque fois qu'il peut et que Sammy est avec lui ; c'est à Sammy de faire son coming out, pas à lui de s'en charger à sa place. D'autant qu'il sait que ça blesserait Samantha qu'il en parle.

+ En revanche, Alaska est au courant pour Lucas, il lui a avoué presque immédiatement après que lui et l'autre garçon l'aient fait. Il regrettait amèrement.


liens

Jaime P. Lynch - lil' bro, lil' ho
Avoir un grand frère, on sait que c'est jamais facile, surtout quand il a le tempérament le plus enflammé qui soit. C'est d'autant plus difficile quand il est en couple avec l'une des plus belles jeunes femmes de Californie et quand c'est une rockstar, en quelque sorte. Alors forcément, c'est pas facile à vivre. Jaime et lui ont rarement des moments de tendresse et de sympathie, leur relation se joue plutôt sur des pics sarcastiques et des tacles cinglants. Et ni l'un ni l'autre n'a l'air de vouloir changer ça. De toute façon, ça ne leur collerait pas, ils n'ont pas cette dynamique là entre eux. Ça pourrait pas marcher, de toute façon. Mais malgré tout ça, Danny est très protecteur de son p'tit frère, même si c'est difficile à voir.

Samantha C. Nom - queen of no universe
Danny est compliqué à suivre, il est vif, sarcastique, souvent vulgaire et exécrable avec n'importe qui, mais il a son propre charme. Et après tout, si Alaska a su tomber amoureuse de lui et l'aimer au point qu'ils envisagent un jour de se marier, ça veut bien dire qu'il y a quelque chose de bon derrière toute cette mise en scène arrogante et perverse qu'il ne cesse de jouer. Elle ne le considère pas vraiment comme un ami, pas plus qu'elle ne dirait qu'ils sont proches, mais elle fait confiance à Alaska et si elle l'aime, alors il y a sans doute moyen qu'elle puisse apprécier Danny aussi. Il faut juste y donner du temps et de la patience.

Samuel C. Ferrera - brother from another hole
Ils se connaissent seulement depuis le lycée, mais c'est comme s'ils n'avaient jamais cessés d'être l'un à côté de l'autre, à toujours s'amuser, à faire n'importe quoi et à s'attirer une tonne d'ennuis. Leur amitié et leur complicité, c'est comme s'ils avaient grandis ensembles. À quelques détails près. Dans tous les cas, ils se sont rencontrés au lycée et sont devenus les meilleurs amis du monde à une vitesse folle, et pendant leur dernière année, au départ sous la forme d'une blague idiote avec Shane et Sammy, Danny proposa de fonder un groupe de rock. Mais pas n'importe lequel, un groupe qui parlerait de cul, qui parlerait de sexe, de boobies, un truc trash et drôle. Ils étaient tous les trois de bons musiciens, alors ce côté-là était déjà couverts, il fallait juste qu'ils le fassent vraiment. Et ils l'ont fait, après avoir hésité pendant plusieurs mois sur leur nom, Penis Brutality était né. Quand ils furent enfin à l'université, Shane et Danny n'étaient plus ensembles depuis un an et Sammy, curieux comme jamais, arriva à convaincre Danny de lui faire découvrir les choses de la vie entre hommes. Parce qu'il voulait savoir ce que ça faisait, comment ça faisait, et si c'était agréable. C'est leur petit secret, personne n'est au courant et certainement pas Alaska, puisqu'ils étaient ensembles à ce moment-là. Et depuis, Danny n'arrête pas de s'en amuser, autant que Sammy, à lancer des tas et des tas de sous-entendus à ce sujet, que lui et Sammy sont les seuls à comprendre et les seuls qui trouvent ça vraiment drôle.

Shane P. Noriega - the ex, da real mvp
Leur couple n'a duré que quelques mois, mais c'était marrant. C'était étonnant et c'était, surtout, terriblement enflammé autant que torride. Danny ne l'a rencontré que quelques jours après avoir rencontré sa sœur, mais ça ne changeait rien au fait qu'ils étaient tous les deux attirés l'un par l'autre sans doute autant qu'il se sentait attiré par sa sœur jumelle, mais le hasard des choses a fait qu'il a fini par préférer Shane pendant un temps, et les deux s'aimèrent, le temps que ça dura. Mais Danny est possessif, et il est incroyablement jaloux. Alors forcément, quand il a apprit que son petit-ami est un acteur porno, ça n'est pas bien passé du tout. À tel point qu'ils se sont séparés violemment et ne se sont pas adressés la parole pendant des mois, prolongeant même un peu plus le hiatus dans lequel Penis Brutality était tombé pendant que Sam tournait un autre film.

Alaska P. Noriega - dream girl, she swallows
Ils se sont rencontrés grâce à Sammy. Il avait été invité à un défilé de mode pour une œuvre de charité sans trop comprendre pourquoi et avait décidé de partager les invitations avec Danny puisque Samantha ne pouvait pas venir, il avait fallu à Sammy de promettre à Danny de voir des mannequins en maillots de bain pour que celui-ci soit convaincu et ils y allèrent. Après le défilé, les deux garçons sont restés pour l'after show – une pseudo-fête avec du champagne et de la bouffe hors de prix – et c'est là que Danny a pu discuter avec Alaska et qu'ils sont tombés amoureux l'un de l'autre assez rapidement, un vrai petit coup de foudre, juste parce qu'elle était venue pour dire à Sammy à quel point elle avait été fan de son premier film, celui qui l'avait propulsé au rang de millionnaire de moins de dix ans, et à quel point elle n'avait jamais cessée de suivre sa carrière depuis, comme une vraie groupie. Sauf qu'au final, c'est Danny qui lui a tapé dans l’œil et les deux se sont échangés leurs numéros avant de finir par sortir ensembles l'année suivante, puisque Danny  avait finalement jeté son dévolu sur le frère jumeau d'Alaska entre-temps. Mais peu importe le temps qu'il leur a fallu, Danny aime Alaska sans doute plus que tout au monde, même s'il n'est pas très expressif et vocal à propos de ses sentiments, ou tout simplement pas un modèle à suivre.

Lucas D. Honard - Midnight lover, so strange, so new
Y a des gens ordinaires qui se rencontrent et se parlent, se font un peu de rentre dedans et finissent par se dire que ça pourrait être sympa de pousser la chose un peu plus loin ; et puis, il y a Lucas. Déjà, quand on sait qu'il est une drag queen on se doute bien qu'il n'a pas une vie des plus ordinaires et on se doute bien que c'est probablement sentimentalement le bordel aussi. Mais ça, Danny s'en fout à dire vrai ; le fait est qu'il s'ennuyait un peu et qu'Alaska n'était pas là. Alors forcément il fallait s'occuper, et Danny avait déjà vu Lucas sur scène à plusieurs reprises lorsqu'il passait par le Love Palace, et du coup il s'est dit que ça ne gênerait personne s'ils passaient un peu de temps ensembles, tous les deux. Mais Lucas étant qui il est, la discussion n'était pas vraiment son fort, et ça n'était pas non plus celui de Danny de toute façon, alors ils se sont très rapidement mis sur la même longueur d'ondes et sont directement passés à la partie où ils se déshabillent. Et une chose en entraînant une autre, voilà. Ils ont tous les deux faits ce qu'ils avaient à faire et, assez drôlement, ont tous les deux trompés leurs partenaires.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Samuel C. Ferrera
I wanna make it clear so you retain it
My dick's a free spirit
Messages : 55

Date d'inscription : 27/12/2015

Âge : 24 ans.

Emploi : Lead Singer & Lead Guitar @ Penis Brutality. Worldwide known professional liar. Millionaire.

What about love : My heart belongs to you, my love is pure and true ; but my cock is community property.

Voir le profil de l'utilisateur

Dim 27 Déc - 2:49




exigences


 

NOM & PRENOM • Tout le tralala du prénom et du nom n'est pas négociable, autant que Mr. Thunderfuck, parce que les garçons étaient inspirés quand ils ont choisis leurs noms de scène pour Penis Brutality, alors faut pas déconner, ça reste. Et puis ça lui colle bien  

AVATAR • Dylan O'Brien n'est évidemment pas négociable, faudrait être fou pour avoir quelqu'un d'autre que lui dans la peau du meilleur ami d'un personnage avec Tyler Posey en avatar Rolling Eyes

EN RP • Danny il est plus distant que les autres, au sens où il est pas vraiment dans tous le délire de savoir si Sam est un salaud infidèle ou pas, il en a clairement rien à foutre, et c'est pas son problème. Mais Sammy est son meilleur ami, alors ça risque d'entrer en conflit avec ce qu'Alaska pourrait penser de toute la situation ou même de ce que Samantha pourrait ressentir de tout ça. Ohlàlà le drama qui pourrait s'en suiiiiivre

ACTIVITÉ • Comme je disais, c'est mieux si le partenaire peut être là le plus souvent possible, mais c'est pas plus grave si c'est qu'une à deux fois par semaine, tant que ça continue d'RP et de s'intégrer avec tous le monde y a aucun problème pour moi. Et pareil, j'aime les gros pavés  

Revenir en haut Aller en bas
 
(M) • DYLAN O'BRIEN - Leonardo Da Vinci would be jealous of me
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SHAWN ▬ First I hit you, then we talk
» (m) DYLAN O'BRIEN « Tes yeux me voient comme je ne parviens même pas à me voir moi-même »
» (m/pris) ◗ dylan o'brien
» Gia × tomber est permis, se relever est ordonné.
» (m) DYLAN O'BRIEN « Tes yeux me voient comme je ne parviens même pas à me voir moi-même »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WTFH :: hollywood stars thing :: Have you seen this fellow?-
Sauter vers: